Vous êtes ici : Accueil / Les actions de la CLI / Les études et avis

Les actions de la CLI

Les études et avis

Surveillance radioécologique réalisée autour de la centrale nucléaire de Gravelines

En 2010, la cli de la centrale nucléaire de Gravelines a confié une surveillance indépendante des niveaux de radioactivité dans l’environnement à l’ acro .

La démarche de travail adoptée s’appuie sur l’expérience du laboratoire de l’ acro dans ce domaine, acquise notamment grâce à son Observatoire Citoyen de la Radioactivité dans l’Environnement, (étendu aux 600 km du littoral normand), ainsi que sur les normes en vigueur et les pratiques usuelles pour la constitution de bilans de référence.

Si les répercussions des rejets du cnpe de Gravelines sont l’objet principal de cette surveillance, celle-ci ne fait pour autant pas abstraction d’autres contributions éventuelles, telles que les rejets d’autres installations, comme les centrales nucléaires françaises et anglaises des côtes de la Manche, les usines de retraitement Areva de La Hague et des retombées anciennes des essais de la bombe atomique et de la catastrophe de Tchernobyl.

En 2014, pour la seconde fois, la cli de la centrale nucléaire de Gravelines a confié la surveillance des niveaux de radioactivité dans l’environnement.

Vous retrouverez le rapport de cette étude en cliquant sur le lien suivant :

 

Analyse de l' ecs

Le 20 janvier 2012, la cli de Gravelines a présenté son analyse de l' ecs du cnpe lors d'une réunion d'échanges organisée par l' irsn , l' asn , le hctisn et l' anccli , à Paris.

Suite à la catastrophe de Fukushima, le Gouvernement a souhaité qu'une attention particulière soit menée auprès des installations nucléaires françaises et qu'une évaluation complémentaire de sûreté puisse être engagée. Comme toutes les centrales nucléaires, Gravelines a rendu, le 15 septembre dernier, son ecs . La cli s'est saisie de ce volumineux dossier (plus de 300 pages) et a émis un avis et des questionnements (une expertise de la société civile) sur l' ecs de Gravelines. Cette analyse a été présentée le 20 janvier lors d'une réunion sur "Les enjeux de sûreté suite à l'accident de Fukushima". Lors de cette réunion, l' asn , l' irsn , et le hctisn ont également présenté le bilan de leurs analyses.

Exercice nucléaire

Le 18 janvier 2011, à l'initiative des pouvoirs publics un exercice de crise nucléaire a été mené autour de la centrale nucléaire de Gravelines. L'objectif affiché était de tester l'ensemble du dispositif de gestion de crise, la coordination entre les acteurs responsables, avec, cette année, l'idée de tenir compte des retours d'expérience des exercices précédents, il a été proposé de boucler un périmètre de la commune de Gravelines et d'évacuer les populations et les scolaires.

La cli a, dès le début de la préparation de cet exercice, été associée aux réunions de travail et aux réunions d'information et elle a même été coorganisatrice d'une réunion de sensibilisation à l'attention des entreprises voisines de la centrale nucléaire.

 
Haut de page