Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Force d'action rapide nucléaire

Services en ligne

Force d'action rapide nucléaire

Du 21 au 25 mars 2016, la farn a pu s'exercer sur le site du cnpe de Gravelines, site nucléaire le plus important de France avec 6 réacteurs de 900 MW.

Le 22 mars 2016, plusieurs membres de la cli ont pu assister à une présentation de la farn et à une découverte sur le terrain de ses moyens matériels et humains, lors de l'exercice.

 

 

Moyens matériels et humains de la FARN

 

La farn est un dispositif mis en place suite au retour d'expérience de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, au Japon, le 11 mars 2011. Elle est un appui externe à un site en difficulté.

Suite aux évaluations complémentaires de sûreté, EDF a confirmé le bon niveau de sûreté actuel de ses centrales nucléaires. Néanmoins les nouvelles analyses, au-delà de toutes les hypothèses antérieures à Fukushima, amènent à proposer des mesures complémentaires. C'est dans ce contexte qu'EDF a mis en place la farn . Son objectif est d'intervenir dans les domaines de la conduite, de la maintenance et de la logistique sur un site en situation d’accident grave pour retrouver une alimentation en eau et électricité en moins de 24 heures, avec un début d’intervention à 12 heures, permettant de :

  • Limiter la dégradation de la situation.
  • Éviter si possible la fusion du cœur.

Les hypothèses d’intervention sont les suivantes :

  • Un des sites d’EDF est sinistré en totalité.
  • Destruction importante des infrastructures, dont les accès au site.
  • Équipes locales d’astreinte potentiellement inopérantes.
  • Cumul de risque possible (radiologique et/ou chimique).

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page